La Permaculture est un acte de résistance pour préserver Dame Nature et améliorer notre santé en cultivant le plus naturellement qu’il soit pour manger sainement 

Comme il est clair qu’une bonne alimentation est la base d’une bonne santé, il m’est apparu évident pour être cohérent de prolonger ma démarche en cultivant un jardin en permaculture.
Mes deux grands pères ont cultivé leurs jardins naturellement sans produit chimique, avec un compost, ils récoltaient de beaux légumes, de beaux fruits.
Dans ce domaine aussi, j’ai reçu une transmission directe qui s’actualise aujourd’hui en cultivant à mon tour mon jardin.
C’est un pétale de plus à la fleur cohérente de la vie.
Cela fait 5 ans avec un ami que nous avons créé un jardin en permaculture, avec notre style nous nous sommes inscrit dans cette culture de la permanence, la plus naturelle qui soit, en utilisant et recyclant pour bien valoriser ce qui est sur place avec le moins d’impact écologique.
Et nous avons aidé une soixantaine de personnes à créer et démarrer plusieurs jardins.

La permaculture, c’est quoi ?

Une manière de cultiver la plus proche de la nature originelle qui nous reconnecte à son essence.
– À l’image de la forêt, en s’inscrivant dans son sein, c’est un art en harmonie avec Dame Nature, un éco-système sain et respectueux, un espace alternatif, créatif et libre contre une destruction du vivant organisée en marche.
Pour mieux récolter et se nourrir sainement, avec un minimum d’intervention on peut recueillir et recevoir bien plus qu’une culture dite classique.
 – Dans la prolongation d’une logique de vie cohérente, c’est avec patience et  bienveillance que l’on peut préserver et faire perdurer les ressources de la terre.
Ralentir avant de faire quelque chose, observer et respecter ce qui est déjà là avant d’agir, prendre le temps de se demander si ce que l’on fait est juste.
Cultiver un jardin en permaculture est un ressourcement de la terre mère, une méditation de plaisir, de partage et de joie.
– Grâce à la permaculture on peut développer une culture autonome, écologique, véritablement soutenable et durable dans le respect de l’ordre des cycles et de la diversité de la nature.